Skip to content Skip to navigation

La jardinerie Pelckmans a échappé à une demande de dédommagement colossale

Pendant des années, la jardinerie Pelckmans a exercé ses activités le long de la Heiseneinde à Merksplas. La société n'avait toutefois pas obtenu les permis nécessaires pour ce faire. La jardinerie a été condamnée pour cela en 2010, bien qu'à cette époque, elle avait déjà déménagé à Turnhout, où elle se trouve encore aujourd'hui. De leur côté, la jardinerie Marechal de Turnhout et la jardinerie Intratuin (qui a entre-temps été rebaptisée Oh Green) d'Olen ont entamé une procédure civile pour concurrence déloyale, réclamant un dédommagement de 1 million d'euros. Elles ont soutenu que tout produit vendu dans ce « commerce illégal » ne pouvait pas y être commercialisé. Début janvier 2020, le tribunal de Turnhout a décidé que la plainte des deux jardineries contre Pelckmans était irrecevable et que cette dernière n'avait pas à s'acquitter d'un dédommagement. Cette décision met donc fin à une longue bataille juridique entre ces 3 parties.