Aller au contenu

La plupart des Belges hivernent leur jardin

Étiquettes:

Une récente enquête de la marque de jardinage WOLF-Garten® montre que 80% des propriétaires de jardins belges hivernent leurs jardins. Élagage, scarification de la pelouse et plantation de bulbes de fleurs : Les Belges ne restent pas en place, même si cela s’accompagne de la nécessaire douleur musculaire. Pour cette enquête, WOLF-Garten a interrogé 384 personnes en ligne entre juin et juillet 2022. La plupart des participants disposaient d’un jardin, les autres d’un balcon/terrasse. Parmi les participants, 51% étaient des hommes et 49% des femmes, la majorité dans la tranche d’âge 35-65 ans.

Plus de trois quarts des jardins sont proportionnellement plus constitués de verdure que de carrelage, ce qui nécessite un entretien. La plupart des gens consacrent donc une à deux heures par semaine au jardinage. Biner, tailler et tondre régulièrement en plein air est un bon moyen de garder la forme, même si la vie du jardinier et de la femme belge n’est pas toute rose. Pas moins de 77 % des personnes interrogées souffrent régulièrement de douleurs musculaires dues au jardinage. Lorsque vous achetez de nouveaux outils de jardinage, veillez à ce qu’ils soient ergonomiques (longueur et poids d’une poignée de base, par exemple).

Pour préparer le jardin à l’hiver, il est important de tailler les plantes et les arbres à temps, ce qui est heureusement la corvée de jardinage préférée de près de la moitié des gens. Pas moins de 54 % d’entre eux taillent deux fois par an, un quart pense qu’une fois suffit. Les déchets de jardin sont utilisés comme compost (48%) ou vont avec les déchets verts (51%). Plus de la moitié des propriétaires de jardins plantent des bulbes à fleurs en automne, afin que le jardin soit lumineux et coloré au printemps. Le désherbage et le binage sont de loin les tâches de jardinage les moins appréciées, suivies du balayage de la terrasse et des allées du jardin.

Jusqu’à la fin du mois d’octobre, en fonction du temps, la pelouse peut être scarifiée. Plus de 30 % des Belges scarifient leur gazon chaque année, et 10 % le font à la fois au printemps et en automne. La scarification permet au gazon de respirer à nouveau et de mieux absorber la lumière, l’air, l’eau et les nutriments. L’herbe reste ainsi saine, verte et sans mousse.

Share

Abonnez-vous ici à la lettre d'information Pet & Garden Pro.

Magazine professionnel national pour les animaleries, les aquariums, les étangs et les centres de jardinage.

 

* indicates required